OBJECTIF MARATHON DES SABLES 2024 POUR LES JEUNES DE L’AMARRAGE : Parrainez Charlotte.

Charlotte peut se lancer dans ce projet fou grâce au soutien financier de ses premiers partenaires

Je m’appelle Charlotte, je veux courir et réussir le Marathon des Sables, l’une des épreuves sportives les plus éprouvantes du monde. Je m’appelle Charlotte, j’ai 28 ans et je n’ai jamais couru plus de 20 kilomètres. Pourtant, en avril prochain, je m’en irai parcourir 250 kilomètres en autosuffisance alimentaire, en plein désert. Pourquoi ? Parce que relever des défis extraordinaires est ma meilleure façon de vivre. Cette fois, je participe à ce périple pour une cause qui me tient à cœur.

 

« Les conditions sont vraiment extrêmes. C’est dur tout le temps et partout, pour tout. 50-60 degrés, en plein cagnard, avec 2L d’eau tous les 15 km, c’était inhumain. » Félix Radu, à l’heure où je lui demandais des informations afin de savoir si j’allais vraiment le faire.

 

Je m’appelle Charlotte et je travaille dans l’aide à la jeunesse depuis quatre ans. Ce Marathon des Sables, je veux le mettre au profit de l’Amarrage, une association en laquelle je crois et dont je fais partie. Il s’agit d’une ASBL d’aide à la jeunesse qui accueille et accompagne plus de 200 jeunes en souffrance chaque année : traumatismes psychologiques, grandes difficultés familiales, abus, décrochages multiples, mises en danger, négligences, …

 

Lors de cette épreuve, je vais dédier chacun de mes pas à ces jeunes dans le besoin. Je vais courir pour leurs sourires. Je vais marcher pour les aider. J’ai besoin de vous pour aller jusqu’au bout.

 

« Il te faut non seulement le mental de faire avancer tes jambes mais aussi le mental pour survivre durant cette période. Il faut te forcer à manger parce qu’il fait tellement chaud que tu n’as pas faim. Il faut te forcer à boire parce qu’il fait tellement chaud que tu n’as pas soif. Il faut t’obliger à respirer, à faire respirer tes pieds. Il faut que tu t’obliges à dormir, il faut que tu t’obliges à tout. Tout est dur, tout est un effort. » Félix Radu, quand il m’a fait comprendre que cette épreuve était faite pour moi.

 

Je m’appelle Charlotte et je travaille au Chenal, l’une des six projets de l’Amarrage. J’y ai trouvé la mission qui colle à ma personnalité, à mon caractère et à mes rêves. Le Chenal compte sept employés, sept intervenants à la frontière entre Super Nanny et Pascal le Grand-frère. Le Chenal, c’est une « aide rapide, intensive et inconditionnelle aux adolescents de 13 à 18 ans et aux familles qui connaissent une situation de difficulté ou danger grave ou récurrente dans leur milieu de vie ». C’est surtout une aide qui intervient dans un contexte de crise, elle-même la porte d’entrée pour un changement

 

Nous essayons, par des méthodes « sur mesure » d’éviter qu’un jeune soit éloigné de son milieu familial. Nous faisons tout pour éviter le placement. Nos chiffres l’attestent. 76% des jeunes restent en famille après l’intervention éducative et psychosociale de notre équipe.

 

Notre outil principal réside dans les liens que nous tissons avec le jeune. Dès le début de notre accompagnement, nous passons jusqu’à dix heures avec lui, en ajoutant une intervention psycho-sociale de trois heures par semaine dans son milieu de vie. Dix heures, autant de temps pour apprendre à se connaître, résister, se confier, avancer. Nous travaillons en individuel avec chacun de nos jeunes, pour que notre approche lui soit la plus adaptée possible, pour que notre écoute lui soit à cent-pour-cent dédiée. Nous travaillons avec la famille, proche et élargie.

Le Chenal pour moi c’est m’adapter aux horaires de mon jeune, m’adapter à ses difficultés, être réactive, spontanée, être présente dans ce qui se passe dans son « ici et maintenant ».

Mon horaire est modulable jusqu’à ce qu’il ait un quotidien stable. Le sport est mon meilleur allié pour entrer en lien avec lui. Les activités sont mon meilleur partenaire pour les aider à changer d’air.

 

« Cet accompagnement « poussé » permet d’éviter la dégradation de la situation familiale. Nous croyons beaucoup en ce genre de projets et pensons qu’il serait intéressant, pour le système, de créer davantage de services d’accompagnement comme celui-ci, afin de faire de la prévention en amont et au cœur même des situations problématiques. Certains placements pourraient ainsi être évités, ce qui pourrait avoir une influence sur le désengorgement du système. » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

 

Nous sommes subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles mais depuis de nombreuses années, nous travaillons en surcapacité (115,80% en 2020, 118,64% en 2021, 133,37% en 2022) tant la demande est grande pour ce style d’accompagnement. Nous aidons bien plus de jeunes que ce qu’on nous demande sur papier. Cela occasionne des couts supplémentaires car nous croyons en ces manières de faire.

Mais aujourd’hui, nous avons besoin de vous, pour pouvoir continuer sur ce chemin, avant d’être nous-même à bout. Ma peur à moi, c’est de voir nos ardeurs s’essouffler si nous ne sommes pas aidés. C’est de voir que nous n’avons plus les moyens d’offrir des activités à nos jeunes, c’est de ne plus pouvoir créer du lien par le sport, ne plus pouvoir leur offrir de bulle d’air en dehors de leur foyer familial.

 

Parce qu’il y a un besoin, on a besoin de vous.

 

Je m’appelle Charlotte et je participe au Marathon des Sables pour récolter des dons pour le Chenal de l’Amarrage.

Ces dons permettront d’apporter une aide matérielle et diversifiée dans les activités quotidiennes proposées par l’équipe. Il est essentiel de trouver des moyens d’entrer en lien avec un jeune en pratiquant une activité sportive ou en participant à une activité culturelle. Ces nombreuses activités nous offrent des moments ou leurs problématiques peuvent être travaillées de manière décalée.

Le lien est l’acteur principal du changement, la clé de toute évolution positive. Sans lien, les jeunes ne nous font pas confiance. Et je suis intimement persuadée qu’on ne crée pas le même lien en étant assis à un bureau que face à un jeune sur le terrain.

Ces dons serviront également à augmenter la capacité de prise en charge du Chenal de l’Amarrage en permettant d’engager des intervenants supplémentaires.

 

Par exemple, lorsque je suis en « suivis intensif », je vois mes jeunes, en moyenne, 3 fois par semaine. J’ai, en moyenne, 5 jeunes à la fois. Imaginons qu’une fois, nous allons marcher (0€), une autre fois, nous mangeons un sandwich + boisson (10€) et la troisième fois, nous faisons un bowling (15€), cela revient à 25€ par jeune/semaine. Fois cinq jeunes= 125€ par semaine. Fois cinquante-deux semaines = 6500 € par an pour pour pouvoir offrir à mes jeunes un accompagnement différent.

Par exemple, en 2021, nous avons accompagné 95 jeunes. Avec ces 95 jeunes, nous sommes partis en « Time-out » : randonnée de 24 heures avec le jeune et son éducateur qui se fait dans le premier mois d’accompagnement afin d’offrir une bulle d’air au jeune et d’apprendre à se connaître. Un time-out coûte environ 100€. En 2021, 9500€ ont été alloués au time-out.

Nous achetons également du matériel qui nous permet de faire plusieurs activités avec nos jeunes tel que des ballons de foot, des raquettes de badminton, des vélos, des jeux de société, des tentes, des chaussures de randonnées,… Toujours dans un souci de créer du lien et de travailler les problématiques de manière ludique et transversale.

 

Par vos dons, vous m’aiderez à leur montrer que nous croyons en eux. Que derrière notre équipe et nos objectifs éducatifs, il y a tant de gens qui les soutiennent. Qu’il n’y a pas que dernières nos mots, notre entraide qu’ils peuvent se protéger, on est tous là, pour eux. Des plus chanceux au moins heureux, des plus aisés à ceux d’autres milieux, soyons tous ambitieux.

 

 « En faisant un don, vous apportez aux enfants l’assurance que des personnes sont sensibles à leur situation et qu’elles croient en eux » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

 

Je terminerai ma plaidoirie en remerciant chaque jeune qui m’a partagé son histoire, qui m’a fait confiance, qui est qui il est. Je remercie également chaque personne qui travaille dans l’aide à la jeunesse, d’ici ou d’ailleurs. Et je remercie d’ores et déjà chacun d’entre vous de m’avoir lue, soutenue, épaulée, etc. Par un encouragement, une aide, un don, un partage, un sourire, une joie de vivre.

Tout ce que nous faisons perdure, tout ce que nous plantons pousse, tous ceux en qui nous croyons, grandissent.

 

Je le ferai pour eux, je le ferai pour moi. Et si vous acceptez de m’aider, je le ferai pour vous !

Parce qu’aujourd’hui, ce sont leurs enfants, ce sont nos enfants. Mais un jour, ça pourrait être les vôtres.

Ce que pensent les jeunes ?

Vidéo bientôt disponible !

Ce que pensent les parents ?

Présentation de l’Amarrage

Lors de cette épreuve, je vais dédier chacun de mes pas aux jeunes de l’Amarrage, cette ASBL pour laquelle je travaille et en qui je crois. Je vais courir pour leur sourire. Je vais marcher pour les aider. J’ai besoin de vous pour aller jusqu’au bout.

 

« L’Amarrage est une asbl d’aide à la jeunesse, agréée et subsidiée par la Fédération Wallonie Bruxelles pour la prise en charge de 79 enfants de 3 à 18 ans qui sont en situation de danger dans leur milieu familial. Chaque année, notre association accueille et accompagne plus de 200 jeunes en souffrance : traumatismes psychologiques, grandes difficultés familiales, abus, décrochages multiples, mises en danger, négligences, …  (243 prises en charge en 2020, 286 en 2021, 291 en 2022..).

Depuis plus de 40 ans, nous multiplions les initiatives et développons des projets afin de venir en aide aux enfants et adolescents en souffrance familiale, psychologique, physique et morale.

Nous sommes un service généraliste proposant des modes de prises en charges diversifiées afin d’offrir une solution à un maximum de jeunes. Nous visons une approche globale, intégrée et incluante, dont la vision se résume comme suit : 

« Une place pour chacun, un projet pour tous. Ensemble, nous pouvons repousser les limites du possible afin d’offrir aux jeunes les plus fragilisés un accompagnement de qualité, émancipateur et durable. » 

Cette vision, ainsi que nos 4 valeurs fondamentales (Responsabilisation, Enthousiasme, Solidarité, Ouverture d’esprit), guident notre travail, inspirent nos actions de terrain et constituent un socle solide pour notre association. » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

Je m’appelle Charlotte, et l’Amarrage m’a réellement aidée à croire à nouveau en l’humanité. Je revenais de loin, mon boulot précédent avait littéralement détruit ma foi. Je me sentais seule à y croire, seule à vouloir me battre pour redresser des sourires et éviter le pire.

Puis, il y a eu « L’Amarrage », où dès mon arrivée, je m’y suis tant sentie rassurée. Au fur et à mesure que je rencontrais mes collègues, je me suis sentie apaisée. Il y a donc des lieux ou l’Homme fait de son mieux, il y a donc des lieux où l’on aide avec le cœur, au-delà des heures.

J’ai rencontré tant de héros dans cette ASBL, j’ai rencontré tant de force, d’entraide, de courage, d’aide, d’amour, d’empathie, d’écoute, de recherche, d’idée, de joie et plus si affinité. C’est une fierté de faire partie de votre équipe. (Merci d’être vous)

 

« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. » Proverbe africain

Merci aux donateurs :

Utilisateur Anonyme
IS

Ionel Stanica

200,00€ 26 février 2024

Bonne préparation et bonne chance Charlotte !

Utilisateur Anonyme
DF

Didier FRANS

100,00€ 17 février 2024

De tout coeur avec toi pour ce défi un peu fou mais tellement chouette

Utilisateur Anonyme
NL

Nicolas Lhoist

200,00€ 29 janvier 2024
Utilisateur Anonyme
FL

FREDDY et CLAIRE LEGREVE

200,00€ 28 janvier 2024

Deux octogénaires vous supportent à fond dans ce défi.

Utilisateur Anonyme
CM

Claire Mathys

40,00€ 27 janvier 2024

Félicitations et bon courage.

Utilisateur Anonyme
jP

jean-Luc Petit

200,00€ 26 janvier 2024

De tout coeur avec toi. Bonne chance

Utilisateur Anonyme
CR

Catherine Rombouts

40,00€ 26 janvier 2024

💫

Utilisateur Anonyme
JL

Jean-Louis Luyten

10,00€ 26 janvier 2024
Utilisateur Anonyme
PD

Patrick Delperdange

100,00€ 26 janvier 2024

Bonjour Charlotte, j'ai couru le MDS en 2008. Une formidable aventure. Il faut de bonnes jambes mais tout se passe surtout dans la… En Savoir plus

Bonjour Charlotte, j'ai couru le MDS en 2008. Une formidable aventure. Il faut de bonnes jambes mais tout se passe surtout dans la tête.
Amuse-toi bien 😉

Utilisateur Anonyme
CM

Céline Masson

50,00€ 15 janvier 2024

« Céline Masson, sponsor »

Utilisateur Anonyme
AC

Anonyme

40,00€ 19 décembre 2023
Utilisateur Anonyme
DA

Domomojo Arts Martiaux

100,00€ 27 octobre 2023

5 € Permettre à un jeune de sortir de chez lui, en lui proposant un bowling

10 € Permettre à une jeune fille d’avoir des protections hygiéniques pendant un mois

15 € Acheter un ballon de football

20 € Acheter un réveil pour qu’un jeune sache se lever pour aller à l’école

25 € Acheter des produits d’hygiène générale pour un jeune pour un mois

30 € Organiser une activité Karting

40 € Acheter des jeux de société pour créer le lien et la coopération

45 € Inscrire un jeune en plaine pendant une semaine durant les vacances

50 € Offrir à un jeune une séance chez un thérapeute

70 € Acheter une tente pour dormir à la belle étoile avec chaque jeune

80 € Organiser une activité Escape Game avec un jeune et sa famille pour travailler la cohésion

82 € Prix pour qu’un jeune par jour puisse être suivi par le Chenal

90 € Acheter des chaussures de randonnées pour un jeune qui partira en time out

95 € Offrir une journée à Walibi pour un jeune du Chenal

100 € Permettre à un jeune d’être affilié à un club de football et de se dépenser pendant toute une année

110 € Offrir un séjour à la mer pour un jeune qui ne l’a jamais vue.

130 € Offrir un abonnement de transport en commun à un jeune pour aller à l’école toute une année

140 € Offrir du matériel scolaire pour un jeune par rentrée

150 € Payer une femme de ménage pour soulagement des parents durant 6 mois

150 € Acheter divers vêtements adéquats par saison pour un jeune

200 € Permettre à un jeune d’avoir un suivi thérapeutique soutenu durant un mois

250 € Affilier un jeune dans un club de danse pour une année

400 € Organiser des activités diverses toutes les semaines pour un jeune pendant les 5 mois de prise en charge

450 € Offrir à un jeune un séjour organisé « multi-sport » pendant une semaine durant ses congés scolaires

800 € Acheter deux vélos pour faire plusieurs activités

1.000 € Organiser un séjour « Koh-Lanta » avec quatre jeune et 4 éducateurs ( défi, activités, jeux, logements, trajet )

2.000 € Pouvoir organiser un événement « post-Chenal » avec tous les jeunes sur les 3 dernières années pour un partage d’émotions et de souvenirs

10.000 € Pouvoir aménager un local « Chenal » pour nous permettre de continuer nos activités par temps-pluvieux et durant l’hiver

25.000 € Un mi-temps supplémentaire par année pour renforcer notre équipe

50.000 € Un temps plein supplémentaire par année pour renforcer notre équipe

OBJECTIF MARATHON DES SABLES 2024 POUR LES JEUNES DE L’AMARRAGE : Parrainez Charlotte.

Je m’appelle Charlotte, je veux courir et réussir le Marathon des Sables, l’une des épreuves sportives les plus éprouvantes du monde. Je m’appelle Charlotte, j’ai 28 ans et je n’ai jamais couru plus de 20 kilomètres. Pourtant, en avril prochain, je m’en irai parcourir 250 kilomètres en autosuffisance alimentaire, en plein désert. Pourquoi ? Parce que relever des défis extraordinaires est ma meilleure façon de vivre. Cette fois, je participe à ce périple pour une cause qui me tient à cœur.

 

« Les conditions sont vraiment extrêmes. C’est dur tout le temps et partout, pour tout. 50-60 degrés, en plein cagnard, avec 2L d’eau tous les 15 km, c’était inhumain. » Félix Radu, à l’heure où je lui demandais des informations afin de savoir si j’allais vraiment le faire.

 

Je m’appelle Charlotte et je travaille dans l’aide à la jeunesse depuis quatre ans. Ce Marathon des Sables, je veux le mettre au profit de l’Amarrage, une association en laquelle je crois et dont je fais partie. Il s’agit d’une ASBL d’aide à la jeunesse qui accueille et accompagne plus de 200 jeunes en souffrance chaque année : traumatismes psychologiques, grandes difficultés familiales, abus, décrochages multiples, mises en danger, négligences, …

 

Lors de cette épreuve, je vais dédier chacun de mes pas à ces jeunes dans le besoin. Je vais courir pour leurs sourires. Je vais marcher pour les aider. J’ai besoin de vous pour aller jusqu’au bout.

 

« Il te faut non seulement le mental de faire avancer tes jambes mais aussi le mental pour survivre durant cette période. Il faut te forcer à manger parce qu’il fait tellement chaud que tu n’as pas faim. Il faut te forcer à boire parce qu’il fait tellement chaud que tu n’as pas soif. Il faut t’obliger à respirer, à faire respirer tes pieds. Il faut que tu t’obliges à dormir, il faut que tu t’obliges à tout. Tout est dur, tout est un effort. » Félix Radu, quand il m’a fait comprendre que cette épreuve était faite pour moi.

 

Je m’appelle Charlotte et je travaille au Chenal, l’une des six projets de l’Amarrage. J’y ai trouvé la mission qui colle à ma personnalité, à mon caractère et à mes rêves. Le Chenal compte sept employés, sept intervenants à la frontière entre Super Nanny et Pascal le Grand-frère. Le Chenal, c’est une « aide rapide, intensive et inconditionnelle aux adolescents de 13 à 18 ans et aux familles qui connaissent une situation de difficulté ou danger grave ou récurrente dans leur milieu de vie ». C’est surtout une aide qui intervient dans un contexte de crise, elle-même la porte d’entrée pour un changement

 

Nous essayons, par des méthodes « sur mesure » d’éviter qu’un jeune soit éloigné de son milieu familial. Nous faisons tout pour éviter le placement. Nos chiffres l’attestent. 76% des jeunes restent en famille après l’intervention éducative et psychosociale de notre équipe.

 

Notre outil principal réside dans les liens que nous tissons avec le jeune. Dès le début de notre accompagnement, nous passons jusqu’à dix heures avec lui, en ajoutant une intervention psycho-sociale de trois heures par semaine dans son milieu de vie. Dix heures, autant de temps pour apprendre à se connaître, résister, se confier, avancer. Nous travaillons en individuel avec chacun de nos jeunes, pour que notre approche lui soit la plus adaptée possible, pour que notre écoute lui soit à cent-pour-cent dédiée. Nous travaillons avec la famille, proche et élargie.

Le Chenal pour moi c’est m’adapter aux horaires de mon jeune, m’adapter à ses difficultés, être réactive, spontanée, être présente dans ce qui se passe dans son « ici et maintenant ».

Mon horaire est modulable jusqu’à ce qu’il ait un quotidien stable. Le sport est mon meilleur allié pour entrer en lien avec lui. Les activités sont mon meilleur partenaire pour les aider à changer d’air.

 

« Cet accompagnement « poussé » permet d’éviter la dégradation de la situation familiale. Nous croyons beaucoup en ce genre de projets et pensons qu’il serait intéressant, pour le système, de créer davantage de services d’accompagnement comme celui-ci, afin de faire de la prévention en amont et au cœur même des situations problématiques. Certains placements pourraient ainsi être évités, ce qui pourrait avoir une influence sur le désengorgement du système. » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

 

Nous sommes subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles mais depuis de nombreuses années, nous travaillons en surcapacité (115,80% en 2020, 118,64% en 2021, 133,37% en 2022) tant la demande est grande pour ce style d’accompagnement. Nous aidons bien plus de jeunes que ce qu’on nous demande sur papier. Cela occasionne des couts supplémentaires car nous croyons en ces manières de faire.

Mais aujourd’hui, nous avons besoin de vous, pour pouvoir continuer sur ce chemin, avant d’être nous-même à bout. Ma peur à moi, c’est de voir nos ardeurs s’essouffler si nous ne sommes pas aidés. C’est de voir que nous n’avons plus les moyens d’offrir des activités à nos jeunes, c’est de ne plus pouvoir créer du lien par le sport, ne plus pouvoir leur offrir de bulle d’air en dehors de leur foyer familial.

 

Parce qu’il y a un besoin, on a besoin de vous.

 

Je m’appelle Charlotte et je participe au Marathon des Sables pour récolter des dons pour le Chenal de l’Amarrage.

Ces dons permettront d’apporter une aide matérielle et diversifiée dans les activités quotidiennes proposées par l’équipe. Il est essentiel de trouver des moyens d’entrer en lien avec un jeune en pratiquant une activité sportive ou en participant à une activité culturelle. Ces nombreuses activités nous offrent des moments ou leurs problématiques peuvent être travaillées de manière décalée.

Le lien est l’acteur principal du changement, la clé de toute évolution positive. Sans lien, les jeunes ne nous font pas confiance. Et je suis intimement persuadée qu’on ne crée pas le même lien en étant assis à un bureau que face à un jeune sur le terrain.

Ces dons serviront également à augmenter la capacité de prise en charge du Chenal de l’Amarrage en permettant d’engager des intervenants supplémentaires.

 

Par exemple, lorsque je suis en « suivis intensif », je vois mes jeunes, en moyenne, 3 fois par semaine. J’ai, en moyenne, 5 jeunes à la fois. Imaginons qu’une fois, nous allons marcher (0€), une autre fois, nous mangeons un sandwich + boisson (10€) et la troisième fois, nous faisons un bowling (15€), cela revient à 25€ par jeune/semaine. Fois cinq jeunes= 125€ par semaine. Fois cinquante-deux semaines = 6500 € par an pour pour pouvoir offrir à mes jeunes un accompagnement différent.

Par exemple, en 2021, nous avons accompagné 95 jeunes. Avec ces 95 jeunes, nous sommes partis en « Time-out » : randonnée de 24 heures avec le jeune et son éducateur qui se fait dans le premier mois d’accompagnement afin d’offrir une bulle d’air au jeune et d’apprendre à se connaître. Un time-out coûte environ 100€. En 2021, 9500€ ont été alloués au time-out.

Nous achetons également du matériel qui nous permet de faire plusieurs activités avec nos jeunes tel que des ballons de foot, des raquettes de badminton, des vélos, des jeux de société, des tentes, des chaussures de randonnées,… Toujours dans un souci de créer du lien et de travailler les problématiques de manière ludique et transversale.

 

Par vos dons, vous m’aiderez à leur montrer que nous croyons en eux. Que derrière notre équipe et nos objectifs éducatifs, il y a tant de gens qui les soutiennent. Qu’il n’y a pas que dernières nos mots, notre entraide qu’ils peuvent se protéger, on est tous là, pour eux. Des plus chanceux au moins heureux, des plus aisés à ceux d’autres milieux, soyons tous ambitieux.

 

 « En faisant un don, vous apportez aux enfants l’assurance que des personnes sont sensibles à leur situation et qu’elles croient en eux » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

 

Je terminerai ma plaidoirie en remerciant chaque jeune qui m’a partagé son histoire, qui m’a fait confiance, qui est qui il est. Je remercie également chaque personne qui travaille dans l’aide à la jeunesse, d’ici ou d’ailleurs. Et je remercie d’ores et déjà chacun d’entre vous de m’avoir lue, soutenue, épaulée, etc. Par un encouragement, une aide, un don, un partage, un sourire, une joie de vivre.

Tout ce que nous faisons perdure, tout ce que nous plantons pousse, tous ceux en qui nous croyons, grandissent.

 

Je le ferai pour eux, je le ferai pour moi. Et si vous acceptez de m’aider, je le ferai pour vous !

Parce qu’aujourd’hui, ce sont leurs enfants, ce sont nos enfants. Mais un jour, ça pourrait être les vôtres.

Ce que pensent les jeunes ?

Vidéo bientôt disponible !

Ce que pensent les parents ?

Présentation de l’Amarrage

Lors de cette épreuve, je vais dédier chacun de mes pas aux jeunes de l’Amarrage, cette ASBL pour laquelle je travaille et en qui je crois. Je vais courir pour leur sourire. Je vais marcher pour les aider. J’ai besoin de vous pour aller jusqu’au bout.

 

« L’Amarrage est une asbl d’aide à la jeunesse, agréée et subsidiée par la Fédération Wallonie Bruxelles pour la prise en charge de 79 enfants de 3 à 18 ans qui sont en situation de danger dans leur milieu familial. Chaque année, notre association accueille et accompagne plus de 200 jeunes en souffrance : traumatismes psychologiques, grandes difficultés familiales, abus, décrochages multiples, mises en danger, négligences, …  (243 prises en charge en 2020, 286 en 2021, 291 en 2022..).

Depuis plus de 40 ans, nous multiplions les initiatives et développons des projets afin de venir en aide aux enfants et adolescents en souffrance familiale, psychologique, physique et morale.

Nous sommes un service généraliste proposant des modes de prises en charges diversifiées afin d’offrir une solution à un maximum de jeunes. Nous visons une approche globale, intégrée et incluante, dont la vision se résume comme suit : 

« Une place pour chacun, un projet pour tous. Ensemble, nous pouvons repousser les limites du possible afin d’offrir aux jeunes les plus fragilisés un accompagnement de qualité, émancipateur et durable. » 

Cette vision, ainsi que nos 4 valeurs fondamentales (Responsabilisation, Enthousiasme, Solidarité, Ouverture d’esprit), guident notre travail, inspirent nos actions de terrain et constituent un socle solide pour notre association. » Thierry Verdeyen, directeur général de l’Amarrage.

Je m’appelle Charlotte, et l’Amarrage m’a réellement aidée à croire à nouveau en l’humanité. Je revenais de loin, mon boulot précédent avait littéralement détruit ma foi. Je me sentais seule à y croire, seule à vouloir me battre pour redresser des sourires et éviter le pire.

Puis, il y a eu « L’Amarrage », où dès mon arrivée, je m’y suis tant sentie rassurée. Au fur et à mesure que je rencontrais mes collègues, je me suis sentie apaisée. Il y a donc des lieux ou l’Homme fait de son mieux, il y a donc des lieux où l’on aide avec le cœur, au-delà des heures.

J’ai rencontré tant de héros dans cette ASBL, j’ai rencontré tant de force, d’entraide, de courage, d’aide, d’amour, d’empathie, d’écoute, de recherche, d’idée, de joie et plus si affinité. C’est une fierté de faire partie de votre équipe. (Merci d’être vous)

 

« Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin. » Proverbe africain

Merci aux donateurs

Utilisateur Anonyme
IS

Ionel Stanica

200,00€ 26 février 2024

Bonne préparation et bonne chance Charlotte !

Utilisateur Anonyme
DF

Didier FRANS

100,00€ 17 février 2024

De tout coeur avec toi pour ce défi un peu fou mais tellement chouette

Utilisateur Anonyme
NL

Nicolas Lhoist

200,00€ 29 janvier 2024
Utilisateur Anonyme
FL

FREDDY et CLAIRE LEGREVE

200,00€ 28 janvier 2024

Deux octogénaires vous supportent à fond dans ce défi.

Utilisateur Anonyme
CM

Claire Mathys

40,00€ 27 janvier 2024

Félicitations et bon courage.

Utilisateur Anonyme
jP

jean-Luc Petit

200,00€ 26 janvier 2024

De tout coeur avec toi. Bonne chance

Utilisateur Anonyme
CR

Catherine Rombouts

40,00€ 26 janvier 2024

💫

Utilisateur Anonyme
JL

Jean-Louis Luyten

10,00€ 26 janvier 2024
Utilisateur Anonyme
PD

Patrick Delperdange

100,00€ 26 janvier 2024

Bonjour Charlotte, j'ai couru le MDS en 2008. Une formidable aventure. Il faut de bonnes jambes mais tout se passe surtout dans la… En Savoir plus

Bonjour Charlotte, j'ai couru le MDS en 2008. Une formidable aventure. Il faut de bonnes jambes mais tout se passe surtout dans la tête.
Amuse-toi bien 😉

Utilisateur Anonyme
CM

Céline Masson

50,00€ 15 janvier 2024

« Céline Masson, sponsor »

Utilisateur Anonyme
AC

Anonyme

40,00€ 19 décembre 2023
Utilisateur Anonyme
DA

Domomojo Arts Martiaux

100,00€ 27 octobre 2023

5 € Permettre à un jeune de sortir de chez lui, en lui proposant un bowling

10 € Permettre à une jeune fille d’avoir des protections hygiéniques pendant un mois

15 € Acheter un ballon de football

20 € Acheter un réveil pour qu’un jeune sache se lever pour aller à l’école

25 € Acheter des produits d’hygiène générale pour un jeune pour un mois

30 € Organiser une activité Karting

40 € Acheter des jeux de société pour créer le lien et la coopération

45 € Inscrire un jeune en plaine pendant une semaine durant les vacances

50 € Offrir à un jeune une séance chez un thérapeute

70 € Acheter une tente pour dormir à la belle étoile avec chaque jeune

80 € Organiser une activité Escape Game avec un jeune et sa famille pour travailler la cohésion

82 € Prix pour qu’un jeune par jour puisse être suivi par le Chenal

90 € Acheter des chaussures de randonnées pour un jeune qui partira en time out

95 € Offrir une journée à Walibi pour un jeune du Chenal

100 € Permettre à un jeune d’être affilié à un club de football et de se dépenser pendant toute une année

110 € Offrir un séjour à la mer pour un jeune qui ne l’a jamais vue.

130 € Offrir un abonnement de transport en commun à un jeune pour aller à l’école toute une année

140 € Offrir du matériel scolaire pour un jeune par rentrée

150 € Payer une femme de ménage pour soulagement des parents durant 6 mois

150 € Acheter divers vêtements adéquats par saison pour un jeune

200 € Permettre à un jeune d’avoir un suivi thérapeutique soutenu durant un mois

250 € Affilier un jeune dans un club de danse pour une année

400 € Organiser des activités diverses toutes les semaines pour un jeune pendant les 5 mois de prise en charge

450 € Offrir à un jeune un séjour organisé « multi-sport » pendant une semaine durant ses congés scolaires

800 € Acheter deux vélos pour faire plusieurs activités

1.000 € Organiser un séjour « Koh-Lanta » avec quatre jeune et 4 éducateurs ( défi, activités, jeux, logements, trajet )

2.000 € Pouvoir organiser un événement « post-Chenal » avec tous les jeunes sur les 3 dernières années pour un partage d’émotions et de souvenirs

10.000 € Pouvoir aménager un local « Chenal » pour nous permettre de continuer nos activités par temps-pluvieux et durant l’hiver

25.000 € Un mi-temps supplémentaire par année pour renforcer notre équipe

50.000 € Un temps plein supplémentaire par année pour renforcer notre équipe

Charlotte peut se lancer dans ce projet fou grâce au soutien financier de ses premiers partenaires :